Pour un bon suivi qualité de vos joints

Grâce à un montage, une maintenance et un stockage adaptés, optimisez la durée de vie de vos joints. 

Vous connaissez peut-être le vieil adage : « Une chaîne est aussi solide que son maillon le plus faible ». Ce principe est aussi applicable aux joints. La question qui se pose est la suivante : comment le joint, cette si petite pièce essentielle au bon fonctionnement de la machine, est-il manipulé après sa sortie d’usine ? 

Joints endommagés, fuites ou autres situations indésirables sont susceptibles de compromettre le bon fonctionnement de votre machine. Ce genre de scénario catastrophe peut devenir réalité si des problèmes de montage, de maintenance ou de stockage inadaptés du joint sont constatés. Envisager dès la phase de conception la question de la pose, de la maintenance et du stockage appropriés de vos joints vous permettra d’éliminer ces risques et ces problèmes. 

Montage : comment éviter les problèmes de montage du joint dans l’environnement de travail

Les procédés d’assemblage de joints sont trop souvent négligés durant la phase de conception. On pense souvent à tort, qu’« en appuyant bien fort, on finira par arriver à rendre le joint plus étanche ». Malheureusement, 'appuyer fort' s'avèrera inutile par la suite car impossible à réaliser pour l’équipe de production.

La façon dont le joint est monté peut également être à l’origine de graves défaillances. Bien sûr, une telle situation entraîne toutes sortes de risques en matière de sécurité. L’ingénieur technique doit faire très attention à ne pas trop étirer le joint pour éviter une déformation ou des fuites. Afin d’éviter tout cela, l’ingénieur se doit de bien prendre en considération, en amont, donc dès la phase de conception, les processus d'assemblage et les emplacements des joints. Développer des outils spécifiques et élaborer des instructions de travail permettra également de conserver les joints dans un état de fonctionnement optimal.

Maintenance : votre joint a-t-il été conçu pour résister au processus de nettoyage ?

Il vous faut assurer un entretien régulier de vos machines et occasionnellement procéder à un nettoyage plus complet de celles-ci. Avez-vous tenu compte de ces facteurs dès la phase de conception de votre machine ? Si ce n'est pas le cas, il est fort probable que les joints utilisés se déchirent plus rapidement que prévu. Il est bon de noter par exemple que les joints en caoutchouc ne résistent pas tous aux produits de nettoyage ou aux produits chimiques qu’ils contiennent. Prêtez également une attention toute particulière aux nettoyeurs à vapeur : ce type de nettoyage à la vapeur chaude peut avoir des conséquences fâcheuses pour certains types d’élastomère. Par conséquent, il est important de prendre également en compte, dès la phase de conception, la maintenance et le nettoyage de vos machines. Pour vous aider dans cette démarche, consultez un de nos experts techniques.

Stockage : vos joints sont-ils encore utilisables ?

Un joint peut avoir une longue durée de vie et d’utilisation. Néanmoins, il n’est pas éternel. La façon dont vous utilisez votre machine peut avoir un impact sur ce point. Mais aussi, la manière dont vous stockez les joints avant de les assembler sur la machine, autre facteur clé à considérer. Il est très important d’en tenir compte lors de la sélection du matériau adapté pour votre joint. Les facteurs suivants sont à prendre en compte dans la durée de vie d'un joint qui sera stocké :

  • Température et humidité
  • Lumière et ozone
  • Contact avec d'autres milieux
  • Contact avec des métaux et d'autres élastomères
  • Déformation
  • Matériaux d'emballage

Il est préférable de stocker vos joints dans un endroit sombre, sec et frais, et de les conserver dans leur emballage d'origine. Enfin, il est important de ne rien poser sur le joint qui pourrait le déformer.

Pensez donc à réfléchir, à temps, aux conditions dans lesquelles vos joints seront stockés, et d’en tenir compte dès la phase de conception.

Comment intégrer au mieux le joint lors du processus de conception ?

Pour choisir le bon joint en élastomère en fonction de votre application, plusieurs critères entrent en considération. La pression, le milieu et la température auxquels le joint sera exposé dans la machine représentent des facteurs déterminants.

Retenez aussi que l'assemblage, la maintenance et le stockage sont tout aussi importants pour optimiser la durée de vie prévue et le fonctionnement de votre joint. Prenez donc ces facteurs en compte dès la conception d'une machine. De cette façon, vous éviterez une usure inutile de vos joints, ce qui vous épargnera de nombreux désagréments. 

Demande de conseils sur les joints

Veuillez remplir le formulaire et nous vous répondrons dans un délai de deux jours ouvrables pour organiser un rendez-vous. Toutes les informations que vous fournirez seront naturellement traitées de manière confidentielle. Vous ne disposez pas de toutes les informations requises dans le formulaire ? Pas de problème, vous nous en ferez part au cours de l'entretien.

Derniers articles

Découvrez nos actualités...

Les solutions ergonomiques aident à prévenir les TMS

Les solutions ergonomiques aident à prévenir les TMS...

Plastiques pour construction de machines

Comment savoir quel type de moteur écoénergétique il faut et quand il est judicieux d'aller au-delà ...

Contact

Vous souhaitez un renseignement ou un conseil ? Notre Service client se tient à votre disposition.

Téléphone 0848 111 666
vente-ch@maagtechnic.com

Emplois

Vous recherchez un nouveau défi dans un environnement industriel passionnant ? Alors regardez par ici.